•  

     

    Alpha Blondy

     

    Seydou Koné naît à Dimbokro en 1953 d'une famille de neuf enfants. Élevé par sa grand-mère, l'enfant connaît des années heureuses : portant le même prénom que le grand-père décédé, il est le « petit mari » de l'aïeule qui le cajole. Élevé parmi des femmes âgées, il en apprend notamment de nombreuses expressions dioula recherchées. Une règle importe qui marquera l'enfant pour toute sa vie : il faut « parler droit », ne pas mentir, quelles que puissent en être les conséquences.


    1 commentaire