•  

    AQUARIUM .

    accueil

     

     

    accueil

    Pour votre premier aquarium, la facilité serait d'acheter un bac prêt à être utilisé car il possède déjà tout le matériel adéquat à son volume (Filtre, pompe, chauffage ...). La première étape est le choix du bac, il existe toute une gamme de matière et forme différente (Verre collé, moulé, classique, cylindrique, bois, résine de polyester ...) le verre collé est le plus fréquent. On aurait tendance à penser que pour débuter, il vaut mieux un bac de faible volume, FAUX, plus le volume est petit, plus l'équilibre est dur à atteindre et garder, le minimum serait le standard de 90 litres. 120 à 150 litres est parfait pour débuter. L'emplacement de votre aquarium doit être pensé en premier, car une fois remplit, il devient pratiquement impossible à déplacer. Pour un bon emplacement, votre aquarium doit se trouver dans un endroit calme (Évitez les couloirs et entrées de pièces, afin de ne pas stresser les poissons par vos passages fréquents), et surtout ne le placez pas dans un endroit ensoleillé car la lumière du soleil sur les vitres du bac apportera une prolifération d'algue qui serait très dure, voir impossible à se débarrasser. Assurez-vous aussi d'avoir une prise de courrant (Avec terre) à proximité mais attention aux chutes d'eaux possibles sur celle-ci. Votre aquarium doit aussi être mis en valeur, donc dans un endroit bien visible. Pour les très grands bacs, assurez-vous aussi que votre sol puisse le supporter, car un aquarium pèse en moyenne 1,5 fois son  volume .  Beaucoup d'aquariums sont vendus avec leurs propres meubles (Ou support) mais il se peut que vous ayez un bac sans celui-ci, donc vous devrez trouver un meuble pour l'installer. La surface du meuble doit être égale ou supérieure à la surface de l'aquarium, aucune partie doit se trouver au-dessus du vide.

    Aquarium

     

    Pour votre meuble, rappelez-vous que le poids de l'aquarium n'est pas négligeable, donc, il doit être capable de le supporter. Dans la mesure du possible, évitez les pieds de trop petites sections, et pour un aquarium supérieur à 1m20, le support doit avoir au moins 6 pieds. Une fois l'emplacement et le support prêts, assurez-vous que la surface soit parfaitement de niveau, puis placez entre le support et l'aquarium une plaque de polystyrène de deux ou trois centimètres ou plusieurs plaques de cartons afin d'absorber les micros défauts,L'aquarium doit être nettoyé avant d'être rempli, faites-le avec une éponge (neuve) à l'eau tiède (pas de détergents). Nettoyez bien chaque partie du bac et veillez à ce que la vitre de derrière (contre le mur) soit très propre car le nettoyage de celle-ci sera par la suite impossible, vous pouvez mettre à ce moment là un décor de fond à l'extérieur de la vitre (image de fond en feuille plastifiée vendu dans les commerces aquariophiles). Il est recommandé, surtout pour les aquariums construit par un amateur de vérifier son étanchéité en le remplissant une première fois pendant 24h, puis le vider après avoir bien contrôlé qu'aucune fuite n'est présente avant de procéder à l'installation finale.  Avant de commencer le remplissage, il faut installer tout l'équipement, si vous avez un filtre à décantation, introduisez-y le thermoplongeur du coté de l'arrivé d'eau, si vous n'avez pas ce genre de filtre, collez le thermoplongeur à l'aide des ventouses contre la face arrière si possible dans la direction du courant qu'effectuera votre pompe à eau (Le verre du thermoplongeur ne doit être pas être en contact avec le sol, ni avec la vitre). Ensuite, équipez votre filtre de masse filtrante, il existe beaucoup de type de matériaux filtrants, n'hésitez pas à cumuler plusieurs couches différentes, par exemple : de la mousse bleu "mousse de polyester" + de la céramique (appelée coquillette à cause de sa forme) + de la ouate de perlon (mousse blanche fine que vous placerez à l'entrée du filtre). La ouate de perlon doit être étirée et passée sous l'eau bouillante avant d'être installée. Pour les filtres extérieurs, branchez les tuyaux (essayez de bien distancer l'entrée et la sortie du filtre dans le bac). Pour les filtres à décantation, insérez la pompe de refoulement dans le compartiment de sortie. Si vous installez un bulleur, mettez le tuyau de la pompe à air au fond du bac (sous la futur couche de gravier) et faites le tenir grâce aux ventouses prévues à cet effet (Attention de mettre suffisamment de ventouses, car un tuyau qui remonte à la surface du sol sans arrêt, c'est visible et très pénible de re-dissimuler par la suite) Prévoyez à l’avance l'emplacement de cette pompe pour pouvoir dissimuler le tuyau au maximum. A la sortie du tuyau, vous devrez mettre un bulleur (il en existe en céramique, en bois ...) et si votre pompe se trouve sous l'aquarium ou même plus bas que le niveau de l'eau, vous devrez mettre un anti-siphon à la sortie de cette pompe pour éviter qu'en cas de coupure de courant, l'eau revienne dans la pompe. Puis pour finir, installez un thermomètre d'aquariophile de façon à toujours bien lire la température qui sera de 24° à 25°c. Le décor sert d'une part pour l'aspect esthétique qu'aura votre bac, d’autre part pour fixer certaines plantes, servir de refuges aux poissons, cacher tout le matériel visible, tel que thermoplongeur, filtre intérieur, câble ... Mettez n'importe quelle roche pourvu qu'elle ne soit pas calcaire, vous pouvez mettre des roches en basalte, granite, ardoise, schiste, quartz etc ... Et si vous réalisez un empilement, faites bien attention qu'il soit stable et ne s'éboule pas. La quantité de roche n'a aucune importance, c'est à votre goût, elles sont facultatives. En plus des roches, vous pouvez aussi mettre un décor en bois (vous trouverez des racines de tourbière de toutes formes dans les commerces aquariophiles) ces racines doivent être bouillies pendant 30mn au moins et ce, plusieurs fois, jusqu'à ce que l'eau, après avoir bouillie, ne soit plus de couleur marron ou jaunâtre car elles ont l’inconvénient de teinter l'eau. Il vous faudra aussi trouver un moyen pour caler ces racines car elles flottent (un peu moins après avoir bouilli plusieurs fois car elles se sont déjà imprégnées d'eau). Vous pouvez aussi cumuler roches et bois, mais en générale, on trouve rarement les deux ensembles dans la nature. Vous avez par ailleurs tout un choix de décors dans les magasins aquariophiles, libre à vous de laisser exercer votre esprit créatif. Pour en revenir aux racines en guise de décors, pendant quelque temps, elles dégageront du tanin, cela s’atténuera avec le temps et au fil des changements d’eau.  Voila, tout est prêt, vous pouvez maintenant remplir votre aquarium, soit avec un seau, soit directement au jet. N'aspergez pas directement sur le fond car avec le courant du jet ou du seau, le gravier risque d’être éjecté sur les pierres et les racines puis le décors sera tout chamboulé, faites couler l'eau sur votre main juste au-dessus du sol ou posez une assiette sur le fond et faites couler l'eau dessus. La température de remplissage n'a pas trop d'importance, mais pour obtenir la température finale au plus vite, remplissez plutôt d'eau tiède. Une fois terminé le remplissage, branchez tous les appareils (pompes à eau, chauffage, filtre, éclairage etc…) et attendez que l’eau soit à bonne température, c’est à dire entre 24°c et 25°c, attention avec les chauffages neufs, veillez à ce qu’il s’arrête bien à la température voulue, mais tenez compte que la graduation de votre chauffage ne correspond pas toujours à la température réelle, ils indiquent parfois jusqu’à 1 ou 2 degrés d’écart, ce n’est pas très grave car ce n’est que la graduation qui n’est pas très juste, la régulation sera normalement bonne. Attendez 24h minimum pour passer à l'étape suivante, pendant ce temps, l'eau sera trouble, voir un aspect légèrement sale puis après ces 24h, si votre sable n’a pas été suffisamment rincé et que pendant ce temps l’eau à eu un aspect très trouble voir très sale, rincer alors les masses filtrantes afin de démarrer le cycle de l’azote sur un filtre propre car ça ne sera là que poussière, ce n’apportera rien de bénéfique et ça risque par contre de freiner son débit. (Attention, ce nettoyage ne fait pas partie d’un quelconque entretien, le rinçage suivant se fera seulement 2 voir 3 semaines après l’arrivé de vos premiers poissons).  Distribuez chaque soir la nourriture, mettez-en peu, et attendez que tout soit mangé avant d'en remettre, RIEN ne doit tomber au fond, si vous avez des poissons de fond, comme les corydoras, ancistrus, pleco etc…, il existe de la nourriture qui leur est adaptée, et ne faites pas l'erreur de 90% des aquariophiles débutants : n'en mettez pas trop! Vous trouverez ici les différentes nourritures possibles. Faites jeûner vos poissons un jour par semaine, c'est important pour eux, et pour l'équilibre de l'aquarium. Mais n'oubliez pas, même s'ils vous supplient, même s'ils vous font les yeux doux derrière la vitre, ne craquez pas, et dites-vous que dans la nature, ils sont loin d'être aussi bien nourris.  Au fil des jours, l’aquarium étant un milieu fermé, se charge en nitrates du fait de l’élimination des déchets organiques via le cycle de l’azote, nous savons qu’une grande concentration en nitrates est néfaste pour tout être vivant.

    Le changement d’eau consiste à changer l'eau manuellement par siphonage. Pour cette méthode, il est souvent recommandé en amont de faire décanter la nouvelle eau une douzaine d'heures afin que le chlore qui se trouve dans notre eau de conduite se soit totalement évaporé, cette phase n'est pas impérative, pour l'éviter, il existe dans le commerce des produits de conditionnement plus ou moins efficaces. Si votre eau de conduite n’a aucune odeur de chlore, vous pouvez l'ajouter directement, un point important est tout de même de vérifier que l’eau que vous allez ajouter ne soit pas plus chargée en nitrates que l’eau de votre aquarium et dans tous les cas, elle doit avoir la même température que l’eau de votre bac.

        Pour le siphonage, la solution la plus simple se fera toujours dans le procédé des vases communiquant à l'aide d'un tuyau entre l'aquarium et un seau. L'eau retirée n'a pas de points précis pour être aspirée, aussi bien en pleine eau, à la sortie d'une pompe de filtre, dans le filtre lui-même ...Un très bon moyen est de le faire avec une "cloche", l'eau retirée sera prise dans le gravier, cette solution a plusieurs avantages, elle permet de nettoyer le sable, de l'aérer, d'ôter les restes de feuilles mortes, de nourriture, enfin et surtout, elle aspire beaucoup de déchets cachés en phase de décomposition qui seraient susceptibles de se transformer en nitrates voir même en nitrites s’ils sont trop importants. Elle a aussi l'avantage de pouvoir remuer le sol sans soulever un nuage de poussière, ce qui pourrait être gênant pour certains petits poissons. Par contre, cette solution ne sera pas compatible pour les bacs très plantés (style bacs hollandais) ou si vous avez une couche de terreau sous le gravier.Chaque jour (lors de la distribution de nourriture par exemple), vous devez contrôler la température, l’état de santé de vos poissons, leur nombre (suivant sa taille, un poisson mort entre deux pierres peut provoquer une hausse de composés azotés), contrôlez aussi le bon fonctionnement de tous vos appareils, c’est à dire les filtres (qu’ils ne soient pas colmatés), les pompes à eau, l’éclairage… les plantes ou feuilles mortes doivent être retirées, vérifiez le niveau d’eau. Nettoyez les vitres dès que des algues apparaissent, l’aquarium et son écosystème fonctionne le mieux lorsque l’entretien est permanent (pas de simple nettoyage de printemps).

        Une fois par an, il est recommandé de démonter les pompes à eau afin de contrôler et nettoyer les rotors. 

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique