•  

    Poser un évier.

    L’eau froide à droite et l’eau chaude à gauche.

    Que l’évier à encastrer soit pourvu d’un ou deux bacs, d’un

    égouttoir ou non, qu’il soit en grès émaillé, en résine de synthèse

    ou en inox… la technique de pose est identique.

    L’emplacement de l’évier étant déterminé en même temps que la

    conception de la cuisine, on procède à la pose des canalisations :

    alimentation en eau froide, alimentation en eau chaude, et

    évacuation 

    PRÉPARER L’ENCASTREMENT

    En général, on pose un évier encastré dans un plateau qui constitue le dessus du

    meuble sous-évier. Ce plateau peut être en bois massif mais c’est le plus souvent

    un plan de travail spécial, en aggloméré à carreler,ou stratifié. Il a une largeur

    d’environ 63 cm pour déborder

    légèrement des meubles dont la profondeur est de 60 cm. Son épaisseur, de 28

    ou 38 mm, offre une bonne rigidité et une résistance adaptée au poids d’un évier.

    1. Poser l’évier à l’envers sur le plateau dans lequel il doit s’encastrer. Déterminer

    son emplacement en largeur et en longueur.

    2. Tracer le pourtour de l’évier.

    3. Mesurer l’épaulement

    autour de l’évier. C’est lui qui reposera sur le plateau.

    4. Effectuer un second tracé à l’intérieur du premier, de

    la largeur de l’épaulement. Ce second tracé servira à la découpe.

    5. Avec une mèche à bois de 10 mm, percer un trou

    dans deux angles opposés du tracé. Les trous doivent

    être tangents à l’intérieur du tracé de découpe.

    6. Enfiler la lame d’une scie sauteuse dans un des trous.

    Découper deux des côtés du panneau à partir de ce trou et

    les deux autres côtés à partir de l’autre trou.

    La plupart des robinets d’évier sont vendus avec des flexibles

    de raccordement. Certains sont cependant équipés de tubes

    de cuivre recuit. La méthode traditionnelle consiste à réaliser

    un collet battu sur chaque tube,

    et à le raccorder avec une union mâle/mâle à la canalisation

    d’alimentation préalablement préparée avec un collet battu.

    Plus simplement, il suffit de raccourcir un peu le tube de cuivre et d’y

    raccorder un flexible avec raccords rapides.

     

    MONTER LA ROBINETTERIE

    En général, un évier n’est pas percé pour la robinetterie afin de laisser le choix à son

    utilisateur du sens de pose de l’évier (égouttoir à gauche

    ou à droite) et de la robinetterie robinetterie sur évier (monotrou ou à deux trous)

    ou robinetterie murale.Un évier en grès est pourvu de “prétrous” sur l’envers.

    Moins épais que le reste de l’évier, ces emplacements

    sont prévus pour être percés à la demande.

    Il existe de très nombreux modèles de robinets; mais leur principe de pose est

    assez semblable avec un joint au-dessus, et un au-dessous,

    une bague de serrage et un écrou afin de permettre le

    serrage sur l’évier sans risque de casse.

    1. Poser l’évier à l’endroit sur des tréteaux. Repéreravec le doigt l’emplacement

    du prétrou.

    2. Pour réaliser le trou dans le grès émaillé, utiliser une mèche à béton au carbure.

    Frapper sur la mèche à petits coups, en la tenant fermement pour que sa pointe ne glisse

    pas sur l’émail.

    3. Ne pas chercher à faire le trou d’un seul coup, mais l’agrandir avec une râpe

    ronde.

    4. Parfaire les bords du trou avec une râpe demi-ronde,en descendant pour éviter

    d’écailler l’émail.

    5. Monter les flexibles de raccordement sur le robinet. Serrer, sans forcer,

    à la clé à molette.

    6. Enfiler le joint et,

    éventuellement, la bague de rotation du bec, puis le robinet dans le trou préparé.

    7. Sous l’évier, enfiler le joint, la bague de serrage et l’écrou.

    Serrer à la clef à molette.

    ÉVIER EN INOX

    Pour percer un évier en inox, utiliser une perceuse et un foret à métaux bien

    affûté de 6 mm de diamètre. Tracer l’emplacement du trou et

    percer une série de trous angents entre eux, à l’intérieur du tracé. Finir

    les bords du trou à la lime.

    INSTALLER LE VIDAGE

    Un évier est pourvu d’un de l’évier, ainsi qu’un siphon à visser sous le vidage

    et à raccorder à la canalisation d’évacuation.

    Démonter la bonde en dévissant la grille, sans oublier de repérer la disposition des joints

    d’étanchéité. Poser le joint en caoutchouc sur la bonde.

    . Poser le joint en mousse entre la grille et l’évier.

    Pour une meilleure étanchéité, déposer un cordon de mastic spécial pour bonde,

    vendu en boîte ou en cordons préformés.

    Placer sous l’évier, la bond avec son joint en caoutchouc et la vis. Fixer la bonde et la

    grille de part et d’autre du trou de l’évier.

    . Couper le débordement de mastic avec un cutter.

    Placer le joint en caoutchouc du siphon.

    Visser le siphon sur le pas de vis de la bonde.

    . Fixer la chaînette du bouchon de vidage dans la perforation prévue à cet effet.

    POSER L’ÉVIER

    La pose de l’évier s’effectue lorsque les meubles sont installés et, éventuellement,

    le plan de travail carrelé.

    Déposer un cordon assez épais de mastic silicone sur le pourtour du trou d’encastrement.

    Encastrer l’évier. Ses rebords écrasent le cordon de mastic qui assure à la fois

    la fixation de l’évier et l’étanchéité à son pourtour.

    . Déposer un cordon de mastic assez fin et régulier autour de l’évier, à la jonction

    avec le plan de travail.

    . Lisser aussitôt le mastic avec un doigt trempé dans du liquide à vaisselle.

    . Raccorder les flexibles du robinet sur les canalisations d’eau chaude et d’eau froide

    en veillant à ne pas les croiser. L’eau froide est à droite et l’eau chaude à gauche.

    Raccorder le siphon sur la canalisation en PVC. Enfiler l’écrou et la bague

    d’étanchéité sur le tube.

    Enfiler le tube dans  le siphon.

    Visser l’écrou sur le siphon.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique