•  

     

    La scie circulaire

     

    La scie circulaire est conçue pour réaliser rapidement les coupes droites dans le bois et ses dérivés : panneaux de contreplaqué, latté, aggloméré. Pour des travaux de menuiserie ou d’aménagement, on est souvent amené à découper des planches, des barres de bois, des panneaux. Or, si quelques coupes sont facilement réalisables à la main, lorsqu’il faut scier une planche en longueur ou débiter plusieurs panneaux, la scie circulaire devient indispensable. Réglages Le principal réglage d’une scie circulaire est celui de la hauteur de coupe. Pour obtenir une efficacité maximale, il faut régler la hauteur de coupe de la scie de façon que la lame dépasse l’épaisseur du matériau d’une hauteur de dent. Un second réglage concerne l’inclinaison du plateau lorsque l’on veut réaliser une coupe biaise. Attention, lors d’une coupe biaise, la hauteur de coupe est nettement réduite. Matériaux La scie circulaire est destinée à couper le bois et les

    panneaux à base de bois. Elle coupe aussi les panneaux de matériaux plastiques (plexiglas, verre synthétique…), mais il est conseillé de procéder à des essais. Lames Il existe divers types de lames : lames en acier rapide ou lames au carbure, avec différentes tailles de denture. Une grosse denture est destinée aux travaux rapides, de gros débit, dans du bois massif; une denture fine est conçue pour les découpes plus précises dans des épaisseurs plus faibles et des matériaux délicats comme les panneaux. Dans la majorité des cas, utiliser de préférence une lame à pastilles rapportées au carbure de tungstène : elle coupe mieux, reste affûtée plus longtemps et c’est la seule qui puisse couper sans difficulté les panneaux de particules (aggloméré) ou les panneaux mélaminés dont la colle très abrasive émousse les lames en acier. Pour scier correctement et en toute sécurité, la pièce à travailler doit être solidement fixée, la scie tenue fermement et on doit avoir une position stable permettant de suivre facilement des yeux l’avance de l’outil. •Utiliser une lame en bon

    état et correctement affûtée. •Ne jamais forcer en poussant la machine, adopter une avance régulière. Si le bruit du sciage change et que la machine a du mal à avancer, c’est que la lame peine à scier un matériau dur. Ralentir l’avance et réduire la pression, pour permettre au moteur de retrouver son régime et à la lame d’avoir sa vitesse maximale de rotation. •Toujours attendre l’arrêt complet de la machine avant de lâcher les poignées et de la poser

    Régler la hauteur de coupe : une hauteur de dent en plus de l’épaisseur du matériau à couper. Une hauteur de coupe trop importante réduit l’efficacité de la machine.

    Le capot de protection doit être parfaitement mobile pour ne pas gêner lors du démarrage de la coupe.

    Le couteau diviseur, à l’arrière de la lame, évite que le trait de coupe ne se resserre lors de l’avancement. Veiller à ce qu’il soit propre et bien aligné sur la lame.

    Une fois la pièce à découper solidement fixée, poser le nez de la scie sur le bord du bois, mettre en route et faire avancer la scie.

    Tenir fermement la scie à deux mains par les poignées, la semelle bien à plat sur la surface à couper. En passant le fil sur l’épaule, on évite de le couper malencontreusement.

    Suivre le tracé de sciage grâce à l’encoche pratiquée sur la semelle : un côté de l’encoche sert aux coupes verticales, l’autre aux coupes à 45°.

    Pour réaliser une coupe de faible largeur et parallèle au bord du matériau, utiliser le guide de coupe parallèle.

    Pour obtenir une coupe parfaitement droite, fixer une règle (un tasseau bien droit) qui guidera la semelle de la scie.

    Maintenir la scie jusqu’à la fin de la coupe et ne lâcher l’interrupteur qu’une fois la lame sortie du matériau, lorsque le protecteur est venu recouvrir la lame.

    Pour faire une coupe en biais, régler l’inclinaison de la semelle. Bien serrer la vis pour qu’elle ne se desserre pas pendant le sciage.

    La scie circulaire permet aussi de réaliser des rainures : effectuer des sciages successifs côte à côte, en réglant la hauteur de coupe selon la profondeur de la rainure.

    Pour changer de lame, utiliser la clé de service en bloquant les dents de la lame contre un tasseau de bois.

    Après utilisation, dépoussiérer la machine, avec un pinceau ou à l’air comprimé.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique