•  

     

     

     

     

    En 1976, l'image et le son ABBA sont dorénavant reconnaissables. Les mélodies sont accrocheuses et les arrangements très soignés ; c'est ainsi que Mamma Mia et Fernando (malgré quelques erreurs de grammaire anglaise) occupent la première place des palmarès mondiaux dans le premier semestre de cette même année. En juin, ABBA est invité à se produire à l'Opéra royal de Stockholm, lors des célébrations du mariage du roi Charles XVI Gustave de Suède et de Silvia Sommerlath. Pour l'occasion, ABBA interprète une toute nouvelle chanson dont le titre fera histoire : Dancing Queen. Le groupe, portant costumes et perruques baroques, dédie le morceau à la jeune reine rayonnante. Ce titre à succès sortira sur l'album Arrival, qui se vendra à plus de dix millions d'exemplaires dans le monde.

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique