• Le cerisier

     

    Le cerisier associe toutes les qualités ! Des fruits savoureux, s'il est d'espèce fruitière, une ravissante et spectaculaire floraison printanière, 

    de magnifiques couleurs d'automne et une belle envergure offrant un agréable ombrage.

    -Plantation du cerisier

    Où planter le cerisier ?

    Le cerisier s'accommode à toutes les régions de France. Offrez-lui une exposition bien ensoleillée, pas trop ventée, en évitant les orientations nord dans les zones aux hivers froids, car les organes fertiles des fleurs sont détruits à partir de -3 °C. Il est préférable de ne pas dépasser 1 000 m d'altitude.Le cerisier se plante généralement en isolé, dans une partie du jardin où il fournira de l’ombre. Les formes plus compactes et les cerisiers acides peuvent être associés à d'autres arbres fruitiers dans un verger. Les variétés naines peuvent être cultivées dans un grand bac d'au moins 40 cm de côté.Le cerisier à fleurs apprécie les sols riches, profonds et bien drainés.Le cerisier fruitier est peu exigeant, il tolère tous types de sols. Les espèces à cerises acides acceptent bien les sols calcaires, mais évitez les sols lourds qui favorisent des maladies ainsi que les sols argileux.Le cerisier en bac demande un mélange moitié terre de jardin sableuse et moitié terreau pour rosiers.Bon à savoir : si votre sol est très lourd, votre cerisier sécrétera plus de gomme

    Quand planter le cerisier ?

     

    Plantez le cerisier de préférence en automne (octobre à décembre) avant les gelées, pour favoriser son enracinement.

     

    La plantation au printemps est possible aussi, mais à cette période il faut arroser régulièrement et plus abondamment au début.

     

    -Comment planter le cerisier ?

     

    La plantation du cerisier est une étape importante qui influe sur sa croissance et sa fructification.

     

    .Creusez un trou faisant 4 à 5 fois le diamètre de la motte à planter en tous sens.

    .Émiettez la terre retirée, afin d'enlever tous les cailloux ou morceaux compacts.

    .Mélangez cette terre avec du compost bien décomposé.

    .Ajoutez un amendement organique à l'ensemble (fumier, algues) et du sable si le sol n'est pas assez drainant.

    .Faites tremper la motte dans un seau pour réhydrater les racines et la terre.

    .Vérifiez que les racines ne sont pas croisées et griffez-les délicatement si nécessaire.

    .Placez l'arbre bien au centre du trou creusé, en veillant à étaler ses racines au fond.

    .Comblez le trou avec le mélange préparé de terre de jardin et d'amendement organique en veillant à ce que le point de greffe au bas du tronc ne soit pas enterré.

    .Tuteurez votre arbre avec une attache solide, s'il fait plus de 1 m de hauteur pour le stabiliser en cas de vent.

    .Tassez légèrement le sol.

    .Arrosez abondamment la plantation (au moins un arrosoir de 10 l).

     

    Conseil : pour accroître vos récoltes, plantez de préférence 2 variétés différentes qui assureront une pollinisation croisée. 

    Il suffit d’un pollinisateur pour plusieurs arbres de la même variété dans un rayon de 25 m. 

    Si votre jardin est trop petit pour y planter plusieurs arbres, choisissez une variété autofertile.

     

     

     

    -Multiplication du cerisier

     

    On peut multiplier le cerisier par semis et par drageon mais surtout par greffe.

    -Multiplication par semis de noyauLe semis se fait assez rarement, si ce n'est pour l'obtention de variétés nouvelles ou de sujets francs qui seront greffés ensuite.Vous n'obtiendrez pas la variété d'origine, car les fleurs ne se fécondent pas elles-mêmes. 

    Le plus souvent, on revient à un type primitif proche de la cerise anglaise.

    .Nettoyez bien vos noyaux de cerises..Placez-les dans un verre d'eau pendant 2 jours pour les faire ramollir et changez l'eau chaque jour pour diminuer les chances de moisissures à la surface..Placez-les dans une serviette en papier humide et pliez l'ensemble, afin de former comme un sac.

    .Placez le tout au réfrigérateur pendant 120 jours, pour procéder à la stratification..Maintenez la serviette humide, mais non trempée..Après la période écoulée, plantez vos noyaux dans des pots bien drainés (terre mélangée à du sable) dont le substrat est bien humidifié.

    .Lorsque votre plant a atteint une certaine hauteur, transplantez-le en pleine terre au printemps ou en automne. Pensez à creuser un trou assez large et incorporez un engrais pour arbres fruitiers..N'oubliez pas d'arroser régulièrement pendant sa croissance.

     

    Bon à savoir : cette méthode demande beaucoup de patience, le noyau peut mettre jusqu'à un an à germer !

    -Multiplication par drageonnage

    Ce procédé s'adresse à quelques variétés de griottes et de cerises acides.Il s'agit de faire reprendre en hiver des pousses enracinées qui se sont développées au pied de l'arbre. Toutefois, les arbres ainsi obtenus ont l'inconvénient de drageonner à leur tour en émettant des pousses très gênantes qu'il faut supprimer..Creusez au pied du drageon pour accéder à son point de départ..Dégagez la terre et tranchez proprement la racine mère à l'aide d'une bêche ou d'un sécateur..Creusez ensuite sous le drageon et déterrez-le délicatement sans abîmer ses radicelles..Replantez-le directement dans son nouvel emplacement s'il est assez résistant, sinon placez-le en pépinière ou dans un pot..Opérez hors période gel. Arrosez si la période est sèche.

    -Multiplication par greffage

    Le mode de multiplication habituel du cerisier et des arbres fruitiers en général est le greffage. La technique de greffage en écusson est la plus facile à réaliser pour un débutant. La greffe en incrustation donne de meilleurs résultats mais demande un certain doigté.L'époque de la greffe en écusson varie avec le sujet : elle se fait de juillet à août pour le merisier, plus tard sur le Sainte-Lucie parce que la végétation de cet arbre se prolonge plus longtemps..Nettoyez la base du porte-greffe avec un chiffon humide..Munissez-vous d’un greffoir bien désinfecté et affûté et entaillez horizontalement l’écorce sur 2 cm de largeur, puis verticalement sur 3 à 4 cm de hauteur environ, en partant du bas..Prélevez des rameaux de l’année de 20 cm de longueur déjà bien mûris par la chaleur d'été et présentant de beaux yeux..Incisez avec le greffoir l’écorce 1,5 cm au-dessus et en dessous du plus bel œil.

    .Glissez la lame doucement et régulièrement du haut vers le bas, sous l’écorce sans entamer le bois..Retournez l’écusson pour vérifier qu’il ne reste pas de bois et que le bourgeon n’est pas abîmé..Sur le porte-greffe, soulevez l’écorce de part et d’autre de la fente verticale. Maintenez un côté ouvert, en haut..Glissez la partie inférieure de l’écusson tenu par le pétiole avec l’autre main. Faites de même de l’autre côté..Descendez l’écusson jusqu’en bas de la fente..Coupez la partie supérieure du greffon au même niveau que la barre horizontale du T pour que les deux parties vertes sous l’écorce soient bien en contact..Couvrez au maximum les entailles pratiquées sans couvrir le bourgeon avec un lien de raphia humide. Nouez bien l’extrémité du lien à l’opposé de l’écusson.Sur le merisier, on place le greffon à 2 m au-dessus du sol ; sur le cerisier de Sainte-Lucie, on greffe en pied à 10 cm seulement au-dessus du sol.

    -Culture et entretien du cerisier

    Il est inutile d'arroser le cerisier en dehors de la plantation.

    À chaque début de printemps :

    .Paillez le pied de vos cerisiers avec 15 cm d’un bon compost mélangé à du fumier décomposé, pour conserver une bonne fraîcheur aux racines durant l’été..Apportez de l'engrais complet pour arbres fruitiers.Après la taille et au moment de la chute des feuilles, pulvérisez de la bouillie bordelaise.Pour être parfaitement efficace, effectuez 4 traitements avec des produits à base de cuivre, au moment du gonflement des bourgeons, à l'éclatement des bourgeons, à la chute des pétales floraux et à la formation des fruits.Si votre cerisier a été malade l'année précédente, il est bon d'effectuer 2 traitements en février et mars. Il suffit de nettoyer les algues vertes, mousses et lichens déposés sur le tronc et les branches avec un chiffon humide ou une brosse douce.Comptez de 8 à 12 m entre les cerisiers vigoureux hautes-tiges ; de 6 à 8 m entre les cerisiers demi-tiges ; et de 4 à 5 m pour les formes buissonnantes.Conseil : l'hiver venu, brossez le tronc de votre cerisier pour détacher les lambeaux d'écorce se détachant car ils offrent un abri à de nombreux parasites.-Taille du cerisier

    Quand et comment tailler

    Le cerisier supporte mal d’être taillé, car la moindre coupe provoque l'écoulement de la gomme qui affaiblit l'arbre. C’est pourquoi la taille doit être réduite au strict minimum, soit :.une taille de formation durant ses jeunes années pour lui donner l'aspect voulu ;.une taille de fructification pour augmenter la production de fruits ;.une taille de rajeunissement pour les vieux cerisiers Taille de formation

    Les premières années, réalisez une taille de formation. Pour assurer une meilleure cicatrisation, elle se réalise pendant le repos hivernal de l'arbre, de novembre à mars, lorsque la sève a une activité minimale. Évitez absolument les périodes de gelées.Les arbres fruitiers à noyau comme le cerisier supportent aussi la taille d'été, pendant et après la récolte..Coupez les branches principales d'un tiers de leur longueur pour éviter qu'elles ne poussent tout droit et trop haut..Encouragez la pousse des bourgeons qui pointent vers l'extérieur, en coupant juste au-dessus d'eux..Supprimez par la suite uniquement les branches mortes, fragiles ou cassées.Vous pouvez adopter plusieurs formes pour votre arbre :.Des formes libres, où les branches se dirigent dans les 3 dimensions :.Arbre sur tige ou de plein vent : une tête, formée le plus souvent en gobelet avec un centre bien aéré, se développe au sommet de la tige de 1 à 2 m..Fuseau : les branches principales divergent autour de la tige centrale..Gobelet : l'ensemble prend la forme d'un gobelet avec un centre dégagé..Des formes palissées, où les branches se développent suivant un seul plan :.Palmette : palissage avec des branches horizontales, obliques ou verticales suivant la hauteur du mur. Une forme pratique pour la récolte et très ornementale..Pyramide pour les basses-tiges : branches charpentières taillées sur lesquelles se développent les branches fruitières.Bon à savoir : les formes palissées, bien que réalisables, sont peu pratiquées car le cerisier supporte mal la taille.

    -Taille de fructification

    Réalisez une taille de fructification, lorsque l'arbre est bien établi, prêt à donner des fruits. Un arbre fruitier grand et haut donne moins de fruits qu'un arbre plus petit aux branches horizontales.

    .Nettoyez l'arbre de ses branches mortes..Réduisez la longueur des branches principales pour les renforcer et les aider à supporter le poids des fruits.

    .Orientez les rameaux pour un meilleur ensoleillement, en privilégiant les rameaux à l'horizontale..Raccourcissez les branches qui épuisent l'arbre et restreignent la fructification.Conseil : dans tous les cas, n'oubliez pas d'utiliser des outils tranchants et propres que vous désinfecterez pour les utiliser sur un autre arbre. Pensez à recouvrir toutes les plaies avec une épaisse couche de mastic cicatrisant ou de bouillie bordelaise pour prévenir

     l’apparition de maladies et de champignons.

    -Taille de rajeunissement

    Lorsque le cerisier vieillit, il convient de chercher à le rajeunir, afin de le conserver en bon état de production..Supprimez une partie des plus vieilles branches pour rajeunir la charpente..Taillez ces branches à la base ou juste au-dessus d'une pousse latérale vigoureuse..Préférez les pousses orientées vers l'extérieur de la touffe.Effectuez la taille fin août début septembre.Bon à savoir : pour obtenir une belle silhouette, épointez les branches restantes de votre cerisier.

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :