• Les festivitées du coin

  •  

     

     Ducasse hier

     

    Ducasse hier

     

    Moi quand je vois arriver le 27 juillet  cela me fait toujours penser à la ducasse, la ducasse de la placeLa ducasse étant avant tout une fête  le jour du 27 du début était dirons nous le jour de grande joie. Mais la fête foraine durait environ deux semaines. Pas de ducasse sans fêtes foraines, sans baraques à frites, sans un grand repas familial qui ere a l'ordre du jour.Et à la maison, on faisait le repas de ducasse le jour , mais parfois aussi le dimanche le plus près du 27 juillet.Mes parents invitaient les grands parents et la famille habitant dans le coin comme les cousins .C'était presque toujours le même repas, mais ça plaisait bien à toute la famille.pot au feu, langue sauce tomate, légumes du pot au feu, fromage et les incontournables tartes au sucre ! On en faisait une dizaine, alors on en mangeait pendant une semaine, la fête durait plus longtemps. Ce jour là mon père trouvait toujours à placer la phrase : "fait' pas d'bile fiu ché l'ducasse" (ne te fais pas de souci, c'est la ducasse) ou encore "pas de ducasse sans fricasse en ajoutant beaucoup de musique et plus particuliérement stephane kubiac et surtout la fenétre ouverte et tapper sur quelque chose pour faire du bruitAprès le repas on partait tous en famille à pieds à la fête foraine et on rentrait tard dans la nuit.C'était vraiment l'une des plus importante fête foraine de la région. Quelle ambiance, je n'ai jamais retrouvé cela ailleurs. C'était bien sûr bien moins cher que maintenant et on ne se privait pas d'attractions, de frites, de nougats, de stands de tir pour les hommes.Les enfants n'y allaient pas que ce jour là, comme en plus c'était en période de vacances, on y retournait plusieurs fois pendant la durée de la fête.Et puis quand on revenait la nuit en famille, on avait toujours les bras chargés, selon les années, d'une peluche, d'une grande poupée, de bricoles de toutes sortes et puis quasiment tous les ans d'un poisson rouge dans son petit sac en plastique, et même une année d'un canard vivant.A cette époque la ducasse était la fête la plus importante de l'année. 

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique