•  

    Griffon à poil dur Korthals

     

    Chien à l’aspect vigoureux, rustique et robuste. Le crâne n’est pas trop large, le museau est long et carré. Les yeux sont grands, de couleur jaune ou marron, surmontés de sourcils épais. Les oreilles, de grandeur moyenne, sont portées à plat et attachées pas trop bas. Les membres sont droits, forts, robustes. La queue est droite et portée horizontalement : elle est habituellement raccourcie d’un tiers ou d’un quart de sa longueur.Poil : poil dur et rêche qui rappelle le pelage d’un sanglier ; le sous-poil est dense et épais.Couleur : de préférence gris acier avec des taches châtain ou bien châtain rougeâtre uniforme ou rouan ; les robes blanc châtain et blanc orange sont également admises.Taille : 55 à 60 cm pour le mâle et 50 à 55 cm pour la femellenPoids : 20 à 30 kg.Le Griffon à poil dur a été sélectionné il y a un peu plus d’un siècle en Allemagne et son créateur a été Eduard Korthals, allemand d’origine hollandaise. Toutefois, la FCI a préféré en donner la paternité à la France. Le standard de la race a été rédigé en 1887. Ses origines sont étroitement liées à celles du Boulet (griffon à poil laineux, race supprimée récemment par la FCI en raison de sa rareté). Le Boulet porte aussi le nom de son créateur, Emmanuel Boulet, qui utilisait pour chasser des chiens au poil blanc mais avait remarqué que le gibier était alerté par la couleur claire. Ainsi, il croisa ses chiens avec les anciens Griffons locaux, avec certains chiens de berger et (semble-t-il) aussi avec des Caniches, dans l’intention d’obtenir également un chien qui supporte davantage les intempéries. C’est ainsi qu’est né Marc, un sujet qui allait devenir la souche d’une nouvelle race. Aujourd’hui, le Boulet est un chien qui a pratiquement disparu, tandis que le Korthals est très répandu en Europe et aux États-Unis.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique